Catégories
Enerfip en Roue Libre

Carnet de voyage Jour 1 · Faux départ !

Je suis Mathias, chargé de partenariat chez Enerfip et je serai votre guide dédié pour le premier billet de ce carnet de voyage au cœur de la transition énergétique !

Jour 1 – Un départ sur les chapeaux de roues pour le site hydrogène

3, 2, 1… C’est parti ! Lundi matin, premier jour de cette fameuse semaine qui s’annonce sportive !

La première partie de l’équipe se donne rendez-vous à la gare de Montpellier avec les vélos pour prendre le train de 11h00 tapantes, direction Toulouse.

Mais que serait un roadtrip sans couac ? Nous avons commencé fort dès ce matin ! N’ayant pas anticipé le challenge que représente le fait de prendre le train avec 5 vélos, nous n’avons pas pu monter à bord !

Chez Enerfip, on mise sur le travail d’équipe et aujourd’hui encore, à l’image de ce que l’on fait chaque jour, on a gardé en tête une chose : à tout problème sa solution ! Plan B (ou C, je ne sais plus), nous avons dû, dans l’urgence, louer un petit utilitaire pour nous permettre de transporter les vélos. En attendant, j’ai sauté dans le train avec mes 2 collègues tandis que les 2 derniers et notre vidéaste se dirigeaient – lentement mais sûrement – en direction de Toulouse au volant d’une voiture électrique.

Pas vraiment le choix : lorsqu’on prévoit un périple aussi long et un vidéaste avec son équipement, il faut également prévoir un véhicule prêt à transporter tout blessé potentiel, vélo supplémentaire ou abîmé, matériel de réparation et trousse à pharmacie.

Et si nos collègues en voiture pensaient avoir un peu de repos, c’était raté ! Parce que prendre une voiture électrique c’est bien, pouvoir la recharger c’est mieux ! Entre le peu de bornes de charge et le coffre (bien) trop chargé, on a dû faire le plein… 3 fois !

Finalement après réflexion, c’est un peu ça que l’on recherche avec Enerfip en roue libre : le challenge, et le premier jour a mis la barre très haut !

14h – Un petit coup de pompe ? Premier stop sur le site hydrogène d’Hyport

Saviez-vous que notre belle région Occitanie est un acteur important dans le développement des énergies renouvelables ? Depuis 2021, la Région a mis en place un « Plan Hydrogène Vert ». L’objectif ? Déployer l’hydrogène vert sur notre territoire d’ici 2030, c’est-à-dire dans seulement 8 ans. Une date qui arrivera bien plus rapidement que l’on ne le pense !

Visite de la station hydrogène d'hyport

C’est dans ce cadre que la station hydrogène de l’aéroport de Toulouse Blagnac a été pensée. Pour bien continuer la journée, c’est avec deux belles heures de retard que nous nous sommes rendus sur place pour visiter la station, installée à la fois sur le tarmac et à la fois sur la partie publique de l’aéroport.

Dis Mathias, c’est quoi l’hydrogène ?
Alors, petit retour quelques années en arrière, en cours de chimie. Ouvrez vos livres page 135 ! L’hydrogène est un élément chimique extrêmement simple : il se trouve de manière très abondante dans notre univers sous la forme d’un gaz très léger. Seulement, cet hydrogène ne se trouve pas à l’état brut, et un processus industriel est nécessaire pour le dissocier des autres éléments chimiques.

Le projet, nommé Hyport - vous aurez saisit le jeu de mot né de la contraction de "hydrogène" et "aéroport" - servira à alimenter les véhicules utilitaires légers ainsi que 4 navettes de l'aéroport. En plus de cette utilisation, qui évitera la consommation de carburant pour des trajets courts exécutés plusieurs fois par jour, l'hydrogène vert sera aussi utilisé dans l'aéronautique et à des fins industrielles.

Envoyé spécial ! Découvrez l’interview de Christelle Guillon, Cheffe de Projet Hydrogène/Innovation à l’AREC.

La mise en service de la station se fera dans quelques semaines ! La société souhaite développer plusieurs projets d’hydrogène vert, et – scoop de votre envoyé spécial – une installation de même type est prévue dans d’autres aéroports de la Région, comme celui de Tarbes Lourdes Pyrénées.

 La société Hyport est co-détenue par Engie Solutions (à hauteur de 51%) et par l’Agence Régionale Energie Climat Occitanie (à hauteur de 49%). Elle a pour objectif de déployer des infrastructures d’hydrogène renouvelable sur la région Occitanie pour la mobilité, l’industrie et la logistique. La société HyPort assure le financement, la réalisation et l’exploitation des infrastructures de production et de distribution d’hydrogène renouvelable.

On se remet en selle !

Allez on remonte sur nos vélos et on reprend le trajet. Plus le temps de flâner, il est déjà 17h ! Après notre échauffement de ce matin, nous sommes prêts pour les 44 km qui nous attendent – la tête dans le guidon – pour atteindre notre hébergement à Beauteville !

Une réponse sur « Carnet de voyage Jour 1 · Faux départ ! »

Laisser un commentaire